Vous avez dit « résolutions ? »

Bonjour à tous et Bonne Année 2018 !

J’espère que vous allez bien, que les fêtes se sont bien passées pour vous, que vous avez été gâtés sur tous les plans et peu importe si votre année 2017 a été formidable ou pourrie, vous êtes prêts à tourner la page et à aborder 2018 le plus positivement possible.

Qui dit « nouvelle année » dit souvent « bonnes résolutions ».

  • Perdre du poids ?
  • Faire du sport ?
  • Arrêter l’alcool/le Coca/le chocolat … ?
  • Trouver l’âme soeur ?
  • Trouver un boulot ?
  • Faire le tri dans ses vêtements ?
  • Arrêter de procrastiner, de ruminer, …?
  • Voyager ?

Les listes peuvent être bien longues et parfois extrêmes. Certaines personnes ont tendance à vouloir changer radicalement au premier janvier et ne tiennent que quelques semaines, voire carrément quelques jours. Personnellement, j’ai des résolutions, mais elles impliquent plutôt l’idée de continuer ce que j’ai entamé l’année précédente, et pas spécialement le premier janvier. Je souhaite continuer à faire du sport (j’ai commencé en mars 2016), avancer dans mes démarches intellectuelles et spirituelles (je ne sais pas vraiment quand j’ai commencé), continuer à m’occuper de ce blog (évidemment ! Je l’ai lancé en janvier 2016 mais pas le premier ;)), et d’autres plus petites que je garderai pour moi. J’aime bien l’idée d’évoluer toute l’année, quand je le sens, comme je le sens.

C’est comme cette obsession de commencer un premier du mois ou un lundi. J’essaie de la briser. Je suis adepte des cahier « Défi des 100 jours » de Lilou Macé depuis plus d’un an (un article vous intéresse ? Je peux en faire un, même si je devrais demander plus d’accessibilité pour les déficients visuels, tiens) et j’aime bien le concept, du moins dans les deux derniers cahiers, d’imposer le début du Défi un samedi. Si vous avez envie de commencer quelque chose, faites le sur le champ et pas « demain » ou « la semaine prochaine », sauf en cas de maladie, soyons sympas. Parce que si vous ne le faites pas sur le moment, vous risquez de perdre la motivation et de remettre votre projet au mois ou à l’année suivante. De quoi avez-vous peur ?

En résumé : allez-y doucement dans vos ambitions, fixez-vous des objectifs atteignables et évoluez tout au long de l’année. Dressez, si vous le souhaitez, une liste de ces objectifs et voyez à la fin de la semaine/du mois/de l’année combien vous en avez atteint. Et tenez moi au courant 😀

Alors ? Des résolutions pour 2018 ? 

Source : fotolia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*