L’audiodescription : ouvrez grand vos oreilles…

Bonjour à tous, comment allez-vous ? Petit article un peu différent…

La plupart des déficients visuels savant sans aucun doute ce qu’est l’audiodescription puisque celle-ci a un rôle important à jouer en matière de divertissement. Envie de regarder un film, une série ? D’aller au théâtre ou d’assister à une rencontre sportive ? L’audiodescription permet aux personnes privées de la vue de suivre confortablement ce qui se passe, de comprendre l’intrigue, d’apprécier les décors, les costumes, les actions qui peuvent passer inaperçues lorsque l’on a que son ouïe pour capter les informations.

Audiodécrire ? Pas si simple…

On a parfois envie de s’improviser audiodescripteur (je ne suis pas certaine que ce soit français, mais je crois que vous me suivez) dans le feu de l’action ou lorsqu’il n’y a pas le choix, mais on perdrait vite l’essentiel et le fil de l’histoire/ l’action. Pour faire une bonne audiodescription pour le cinéma ou la télévision, il faut un ou deux auteurs (c’est mieux), qui travaillent ensemble, se corrigent, se perfectionnent, et ensuite on enregistre (de préférence en studio) avec une ou deux voix (de préférence de bons comédiens, habitués à la pratique) l’AD entre les dialogues, sans empiéter sur la musique pour ne pas gâcher tout le travail du réalisateur et du compositeur, et pour que le public profite bien de l’ambiance générale du court ou long-métrage.

Pour le théâtre et les rencontres sportives, là, évidemment, c’est du live, mais il y a une formation et beaucoup de rigueur derrière !

Manque de moyens….

Peu importe le domaine, l’audiodescription n’est pas encore assez répandue dans nos contrées (okay, surtout en Belgique) et ma génération (née dans les années 80-90) ne peut pas profiter de nombreux films et séries plus à la mode, plus actuels, par manque de financement et de la part de l’industrie du cinéma/la production, et de la part des diffuseurs. Les choses commencent à bouger mais seules les chaînes publiques et certains cinémas font un effort. Oublions les chaînes privées !

Heureusement, il y a des exceptions…

L’application Greta est prometteuse. Il s’agit là d’une application gratuite pour Android et iOS qui se synchronise avec la salle de cinéma/le son de la télé via le micro du téléphone et qui permet de diffuser l’audiodescription entre les dialogues. Je n’ai pas encore testé parce que le catalogue est encore tout petit et je n’ai pas encore eu accès aux films proposés, mais, franchement, si plusieurs groupes / entreprises spécialisés dans l’AD se réunissaient, se transmettaient les droits d’utilisation, on aurait vite quelque chose de potable, je dis ça, je dis rien.

Des associations comme les Professionnels de l’Audiodescription Francophone (PAF-Belgique) et l’Association Valentin Hauy (AVH- France), et évidemment bien d’autres, oeuvrent un maximum pour nous proposer du contenu de qualité et professionnel (il y a une charte pour uniformiser tout ça). Netflix s’y met aussi et les chaînes de télévision publiques essaient de nous proposer de plus en plus de contenu et c’est une bonne chose. Espérons que les années à venir nous apporteront de bonnes nouvelles et un meilleur accès à l’audiovisuel.

Merci quand-même, déjà, pour tout ce qui existe et pour tous les efforts fournis.

Merci ! 

Pictogramme indiquant que l’oeuvre est audiodécrite

Posted in Bien-être, Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*