Astuce : restez vous-mêmes

Bonjour, je vous écris ce billet à la suite d’un commentaire que j’ai vu sur un groupe Facebook et qui m’a beaucoup touchée. Personne ne sera critiqué dans cet article, je veux simplement exprimer mon sentiment et peut-être que ce sera utile à certaines personnes.

L’autre jour, je vous demandais comment apprendre à se maquiller. J’ai vu une vidéo et ça me paraît très long… Si on veut faire comme la jeune femme de la vidéo, il faut avoir du temps devant soi, on dirait.

Voilà, en gros, ce que j’ai lu. Et plusieurs choses m’ont interpellée dans ces quelques phrases.

Tout d’abord…

Je trouve ça formidable que l’on avoue vouloir apprendre à se maquiller, quel que soit l’âge, la présence d’une déficience visuelle ou non, que l’on soit même un homme ou une femme. Je trouve ça formidable d’exprimer sa curiosité à ce sujet, de commencer à chercher des sources d’inspiration pour les couleurs à utiliser, les techniques, les styles. Se faire et se sentir beau ou belle doit être accessible à tout le monde, et pour cela, la Toile est un plutôt bon outil. Mais attention, on trouve de tout.

Il y a des limites…

Certaines personnes ont choisi de faire de leur image et de leur passion pour la beauté un métier. Elles ne gagnent peut-être pas toutes de l’or en barre, mais elles ont choisi de passer beaucoup de temps à s’occuper d’elles parce que leur image est ou sera pour elles un moyen de vivre (et je n’ai jamais dit que c’était stupide ou quoi que ce soit, j’en vois certain(e)s venir). Lorsque l’on veut apprendre à se maquiller, il faut bien garder en tête qu’on ne dispose pas des mêmes produits ou de la même quantité de temps que celles dont on veut s’inspirer. Il ne faut pas oublier non plus que toutes les étapes d’un makeup ne sont pas obligatoires. Le contouring n’est pas une obligation, le maquillage des sourcils non plus, le fond de teint non plus… Bref, chaque étape est un choix.

Je l’ai expliqué dans une de mes vidéos, j’ai commencé doucement, très doucement, et je prenais du temps. Après, avec la pratique, on va de plus en plus vite, en tout cas pour les gestes que l’on fait au quotidien. Il ne faut pas non plus oublier que l’on ne se maquille pas de la même façon pour un resto en amoureux et un entretien d’embauche et que le maquillage léger et naturel, c’est bien aussi.

Enfin, avec le temps également, on se rend compte qu’on ne va pas forcément utiliser la même technique que sa voisine pour poser ses ombres à paupières et surtout que l’on a pas le même visage que celle-ci ! Certaines vont passer du temps à camoufler leurs cernes alors que d’autres n’en ont pas besoin, d’autres vont vouloir passer du temps sur leur teint un peu terne alors que leur amie a une peau parfaite. Vous êtes unique, vous avez vos particularités, que ce soit au niveau de la forme du visage ou de la qualité de la peau. Et puis certaines aimeront prendre le temps de tout ajuster, de fixer leur makeup, de s’assurer que le moindre détail est parfait pour se sentir belles alors que d’autres se trouveront sublimes avec juste une touche de mascara et de rouge à lèvres.

S’il fallait une conclusion…

Inspirez-vous des vidéos et des gens de votre entourage, écoutez les conseils mais retenez qu’il n’y a pas de règle précise à suivre. Prenez une idée pour vos yeux à gauche et votre teint à droite, avancez à votre rythme et surtout, SURTOUT, sentez-vous belle (ou beau). Ne paniquez pas ou ne vous laissez pas déborder quand vous commencez, sinon vous serez vite découragé(e). Faites comme bon vous semble pour VOUS sentir à l’aise, vous mettre en valeur. Et ceci est valable que l’on soit débutant ou plus expérimenté.

Ce que je viens de dire est également valable pour mon article et mes vidéos présentes et à venir. Pensez-en ce que vous voulez, prenez, là aussi, ce qui vous touche et jetez ce qui vous gêne. Restez vous-même, suivez votre instinct, sentez-vous bien !

Crédit Photo

Posted in Beauté, Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*